Les fissures sur une façade

avis-vertikal close-vertikal

PARTAGER CET ARTICLE

VOIR LE SITE DE L'APPLICATEUR

fermer

ARTICLE RÉALISÉ PAR

Mission Façades

DATE DE

12 mars 2021

PARTAGER

Vous avez remarqué des fissures sur les façades votre maison et vous vous posez des questions. Au-delà d’un problème esthétique, il convient de comprendre leurs origines afin d’y remédier durablement.

LES ORIGINES DES FISSURES

  1. Instabilité du sol
    Les mouvements de terrain peuvent provoquer des tensions sur les matériaux de construction qui occasionnent des fissures. C’est le cas lors des fortes sécheresses (par exemple pendant les canicules) où les terrains exercent de fortes pressions sur la maison avec un phénomène de retrait des sols. Par la suite et de manière opposée, en cas de fortes intempéries, un phénomène de gonflement des sols, dû à un effet de réhydratation, peut provoquer de nouvelles fissures.
  2. Les terrains les plus concernés par ces phénomènes sont les suivants :
    • Les sols argileux
    • Les remblais
    • Les terrains surélevés
    • Les zones inondables
  3. Les infiltrations d’eau
    Une façade mal protégée, un crépi poreux, une fuite d’eau au niveau de la toiture… favorisent l’infiltration d’eau de pluie dans les murs. En hivers, l’humidité retenue dans les murs peut se transformer en cristaux et fragiliser la maçonnerie.
  4. Les effets de dilatations
    Une maison est constituée de différents matériaux de construction (bois, parpaing, brique…) qui ont des caractéristiques de dilatation différentes. En cas de forts écarts de température (par exemple, une variation de -10° à +40° sur une même année), ces matériaux souffrent de variations dimensionnelles différentes, ce qui entrainent des fissures.
Traitement des grandes fissure horizontale sur les façades

La fissure la plus remarquable dans ce cadre, s’observe le plus souvent au niveau du plancher par une grande fissure horizontale. On peut également remarquer les fissures à partir des structures de bois soutenant les débords de toit. En effet, les panneaux en bois peuvent avoir un phénomène de vrille sous l’effet de variation de température.

LES DIFFÉRENTS TYPES DE FISSURES

Le Faïençage

Ensemble de très fines craquelures. Souvent superficielles, elles n’affectent qu’une partie de l’enduit recouvrant la maison.

Ensemble de très fines craquelures sur les façades

La microfissure

Il s’agit d’une ouverture linéaire avec une largeur comprise entre 0 et 0.2 mm. Elle affecte toute l’épaisseur de l’enduit. Souvent superficielle, il convient de les surveiller notamment si l’origine est une infiltration d’eau.

La fissure

Il s’agit d’une ouverture linéaire comprise entre 0.2 et 2mm. La fissure affecte tout l’enduit voire même la maçonnerie. Il est possible de distinguer visuellement les fissures en moustache, les fissures verticales ou les fissures horizontales.

Traitement des fissures en façade

IMPORTANT : lors d’une expertise sur une fissure en façade, le professionnel doit demander au propriétaire si la fissure a évolué dans le temps. Cela est indispensable car les remèdes ne sont pas les mêmes en cas de fissure active (qui continue à évoluer) ou morte (qui n’évolue plus).

La lézarde

Ouverture pouvant affecter tout l’enduit mais aussi le mur. Elle est supérieure à 2mm. Les origines peuvent être les suivantes : instabilité du terrain, mauvaise assise de construction, dilatation contradictoire des matériaux. Les lézardes suivent parfois les joints de maçonnerie avec un tracé en escalier (suivant les briques ou le parpaing). La cause est souvent un tassement du sol. Des travaux en sous-œuvre peuvent être nécessaires. Un professionnel habilité devra vous le confirmer.

Les lézardes suivent parfois les joints de maçonnerie avec un tracé en escalier
Les lézardes suivent parfois les joints de maçonnerie avec un tracé en escalier
Les lézardes suivent parfois les joints de maçonnerie avec un tracé en escalier